Journal

Cookies croustillants à la courge muscade, beurre de cacahuètes, pépites de chocolat et sirop d’érable (sans matières grasses)


Les courges sont les légumes que je chérie tant à l’automne. Tout le monde connaît mille et une façons de les déguster salées, à l’entrée ou en plat, mais ce que je préfère moi, c’est les savourer dans des desserts et autres délices sucrés. Leur saveur s’y prêtent à merveille, alliée au chocolat et à la cannelle, pour ne citer que deux exemples. Voici donc la première recette sucrée de saison, réalisée avec ma première courge muscade, que j’apprécie tant chaque année. Il s’agit de cookies réalisés avec des pétales de blé écrasées, de la purée de courge, du beurre de cacahuètes, du sirop d’érable, un peu de cannelle et des pépites de chocolat noir. Croustillants à souhait, la subtile saveur du légume automnal les rend particulièrement irrésistibles !

Pour environ 16 cookies, il vous faut :

- 2 + 1/4 cups de pétales de blé complet (type céréales Fitness©) écrasées
- 1/2 cuillère à café de sel fin
- 1/2 cuillère à de levure chimique
- 1/4 cuillère à café de cannelle en poudre
- 2 cuillères à soupe de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1/2 cup de purée de courge muscade
- 1/4 cup de beurre de cacahuètes
- 1/4 cup de sirop d’érable
- 1/3 cup de pépites de chocolat noir

Chemisez une ou plusieurs plaque(s) de four de papier sulfurisé et préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez la purée de courge avec la compote, le beurre de cacahuètes et le sirop d’agave. Ajoutez les pétales de blé écrasées, le sel, la levure, la cannelle et les pépites de chocolat puis mélangez bien jusqu’à obtention d’une pâte à cookies.

A l’aide de deux cuillères à soupe, formez des petits tas de pâte de la taille d’une noix et déposez-les sur la ou les plaque(s) de four. Humidifiez une des cuillères avec un peu d’eau et applatissez-les légèrement. Enfournez pour 20 à 30 minutes de cuisson. Les cookies restent légèrement moelleux mais durcissent en refroidissant.

Laissez refroidir les cookies sur la ou les plaque(s) de four avant de les conserver dans une boîte hermétique.

Rédigé le 27 septembre 2014
Catégories : biscuits, cookies et friandises, cacao et chocolat, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Muffins chocolat-pistache à la courgette (sans oeuf, sans matière grasse)


C’est la deuxième fois que j’incorpore de la courgette dans une recette sucrée, après mes brownies vegan aux courgettes à IG bas. Cette recette de muffins chocolat-pistache à la courgette, je la dois à Mets craquants, alléchée par ses dires et ses visuels. Et elle a raison : après moultes péripéties de nettoyages (robot, casserole, saladier, fourchette et cuillère), ces muffins sont moelleux et l’alliance des pistaches et pépites de chocolat est absolument savoureuse… La courgettes râpée ? Elle passe inaperçue au goût et confère seulement leur texture irréprochable ! A essayer, vraiment : vous ne serez pas déçu, croyez-moi !

Pour 6 muffins, il vous faut :

- 2 cuillères à café de bicarbonate de soude + 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
- 27 g de sucre roux & stévia Pure Via© (ou 55 g de sucre roux non raffiné)
- 100 g de farine de sarrasin dite de blé noir T130
- 20 g de farine de blé T55
- 1/2 sachet de levure chimique
- 170 g de courgette râpée crue (non épluchée pour moi)
- 25 g de pépites de chocolat noir
- 25 g de pistaches non salées

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez le bicarbonate de soude avec le vinaigre de cidre. Laissez mousser quelques minutes.

Ajoutez les farines, la levure chimique, la courgette râpée, puis les pépites de chocolat et les pistaches préalablement concassées en petits morceaux. Mélangez bien jusqu’à obtention d’une pâte à cookies.

Versez la préparation dans des moules à muffins siliconés et enfournez pendant 25 minutes.

Laissez refroidir avant de démouler.

Rédigé le 24 septembre 2014
Catégories : cacao et chocolat, gâteaux, moelleux et muffins, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Cookies au tahin et pépites de chocolat (sans oeuf, sans beurre, sans huile)


J’aime beaucoup le tahin, autrement dit la purée de sésame orientale, que j’intègre aussi bien dans mes recettes salées que sucrées. L’utilisant la dernière fois pour réaliser mes veggie cookies au chocolat et purée de sésame, dont je me suis régalée, je n’ai pas hésité à la réutiliser pour réaliser d’autres cookies, que je vous partage aujourd’hui, toujours sans matières grasses. J’ai allégé la recette de Savory simple, en remplaçant les graines de pin par des pépites de chocolat, s’alliant à merveille avec le sésame. Le résultat ? Une nouvelle fois au top !

Pour environ 18 cookies, il vous faut :

- 1/2 cup de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1/2 cup de tahin
- 1/2 cuillère à soupe de miel liquide
- 1 cuillère à café de vanille liquide
- 1/4 cup de stévia (ou 1/2 cup de sucre blanc non raffiné)
- 1 + 1/4 cups de farine de blé T55
- 1/2 cuillère à café de levure chimique
- 1/4 cuillère à café de sel fin
- quelques petites pépites de chocolat noir

Dans un saladier, mélangez la compote de pommes avec le tahin, la vanille liquide, le miel, le sucre, la levure et le sel. Ajoutez la farine et mélangez bien à l’aide d’une cuillère. Couvrez le saladier de film alimentaire et refrigérez-le au minimum 45 minutes, pour que la pâte à cookies durcisse.

Chemisez une ou plusieurs plaques de four de papier sulfurisé et préchauffez le four à 180°C.

Sortez la pâte du réfrigérateur et formez des petites boules de pâte, avec la paume des mains (préalablement farinée). Disposez les boules en les espaçant bien sur les plaques de four. A l’aide du dos d’une cuillère passée sous l’eau, tassez légèrement les boules. Parsemez le dessus de pépites de chocolat (cinq pépites sur chaque cookie).

Enfournez à four chaud pendant 20 à 25 minutes. Les cookies doivent être dorés et encore moelleux (ils durcissent une fois refroidis).

A la sortie du four, déposez les cookies sur un plan de travail neutre et laissez-les refroidir avant de les conserver dans une boîte hermétique.

Rédigé le 20 septembre 2014
Catégories : biscuits, cookies et friandises, cacao et chocolat, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Petits pains aux trois graines


Après mon pain au millet et graines de lin, j’ai voulu préparer ces petits pains aux trois graines en suivant la recette d’ Dans la cuisine d’Audinette. J’ai remplacé la moitié de la farine de blé par de la farine de seigle, pour que les petits pains soient plus complets, mais les ai également parsemé de graines de lin, sésame et pavot, pour qu’ils soient croustillants à souhait. Libre à vous de les remplacer par d’autres graines que vous préférez. Dans tous les cas, ces petits pains se croquent en une bouchée !

Pour 8 petits pains, il vous faut :

- 250 g de farine de blé T55
- 250 g de farine de seigle T130
- 1 + 1/2 cuillères à café de sel fin
- 1 + 1/2 cuillères à café de levure de boulanger déshydratée
- 310 ml d’eau
- 1 cuillère à soupe de graines de sésame
- 1 cuillère à soupe de graines de lin
- 1 cuillère à soupe de graines de pavot

Dans un saladier, tamisez les deux farines avec la levure de boulanger et le sel. Creusez un puits au centre et ajoutez l’eau. Pétrissez pendant quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte souple et homogène (qui se décolle des bords du saladier). Si besoin, ajoutez un peu de farine. Couvrez d’un linge propre et laissez pousser à température ambiante pendant 1h minimum.

A la fin de la levée, dégazez la pâte et posez-la sur un plan de travail fariné. Pétrissez à nouveau et divisez la pâte en 8 boules. Posez-les sur une ou plusieurs plaque(s) de four recouverte(s) de papier sulfurisé. Couvrez à nouveau d’un torchon propre et laissez lever pendant 30 minutes minimum.

Vingt minutes avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 220°C.

A l’aide d’un pinceau, humidifiez la surface des petits pains avec un peu d’eau. A l’aide d’un couteau, incisez le desssus de chaque pain. Parsemez du mélange de graines.

Enfournez pour 20 à 25 minutes de cuisson. Les pains doivent sonner creux lorsque l’on tapote dessus.

Laissez les pains refroidir sur une grille.

Rédigé le 19 septembre 2014
Catégories : pains, brioches, viennoiseries

Ajouter un commentaire

Fondant à la crème de marrons et au chocolat (sans oeuf, sans beurre, sans huile)


Dans mes placards traînait un pot de 500g de crème de marrons, la fameuse crème d’Ardèche qui s’incorpore dans du fromage blanc, se nappe sur une crêpe et une pancake ou s’introduit dans des gâteaux, biscuits et autres friandises… Alors, quand je suis tombée sur la belle recette d’Autour d’un plat, j’ai voulu cuisiner ce fondant à la crème de marrons et chocolat. J’ai remplacé le beurre par du fromage blanc maigre, les oeufs par de la fécule de maïs diluée dans de l’eau ainsi que du bicarbonate de soude dissout dans du vinaigre de cidre (ça parait chimique dit comme ça mais c’est vraiment magique !) et n’ai pas ajouté de sucre puisque la crème est suffisamment sucrée. Après 20-25 minutes au four, le fondant est encore liquide, mais une fois réfrigéré, il prend tout son sens : moelleux à l’extérieur, vraiment fondant à l’intérieur… Un régal !

Pour 8 gourmands, il vous faut :

- 100 g de chocolat noir à pâtisser
- 100 g de fromage blanc 0%
- 1 cuillère à soupe de fécule de maïs + 2 cuillères à soupe d’eau
- 2 cuillères à café de bicarbonate de soude + 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
- 1 cuillère à soupe rase de farine de blé T55
- 1 cuillère à café de vanille liquide
- 1 pot de 500 g de crème de marrons

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez la fécule de maïs avec l’eau. Ajoutez le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre. Laissez mousser quelques minutes.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat noir coupé en morceaux dans une casserole au bain-marie.

Incorporez le chocolat au mélange fécule+bicarbonate puis ajoutez la farine, la vanille liquide, la crème de marrons et le fromage blanc, en mélangeant bien entre chaque ajout d’ingrédients.

Versez la préparation dans un moule siliconé ou chemisé de papier sulfurisé et enfournez entre 20 et 25 minutes. Le centre du fondant doit être encore légèrement liquide.

A la sortie du four, laissez refroidir le fondant à température ambiante puis placez-le au réfrigérateur pendant 6 heures minimum.

Dégustez !

Rédigé le 16 septembre 2014
Catégories : cacao et chocolat, desserts, gâteaux, moelleux et muffins, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Pain irlandais ou pain à la bière


Après mon pain salé au cidre, noix et raisins secs, bien moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, j’ai voulu réaliser un autre pain avec une boisson alcoolisée. C’est ainsi que m’est venue l’idée de préparer ce pain irlandais à la bière, recette piochée dans mon (beau) livre “Mon pain, nature, sans gluten, brioché” aux éditions Marabout. Comme je l’espèrais, le résultat fut à la hauteur de mes attentes : il est divin ! Libre à vous de remplacer la farine de sarrasin par une autre farine complète comme la farine de seigle ou de riz.

Pour 1 gros pain, il vous faut :

- 300 ml de Guinness
- 25 g de fromage blanc 0%
- 1 + 1/2 cuillères à café de sel fin
- 275 g de farine de blé T55
- 175 g de farine de sarrasin dite de blé noir
- 3 cuillères à soupe de sirop d’agave
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée

Dans un saladier, tamisez les deux farines avec la levure de boulanger et le sel. Creusez un puits au centre et ajoutez le fromage blanc, le sirop d’agave et la bière. Pétrissez pendant quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte souple et homogène (qui se décolle des bords du saladier). Si besoin, ajoutez un peu de farine. Couvrez d’un linge propre et laissez pousser à température ambiante pendant 2h minimum.

A la fin de la levée, dégazez la pâte et posez-la sur un plan de travail fariné. Pétrissez à nouveau et formez le pain en boule. Posez-le sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Faites deux entailles sur le dessus à l’aide d’un couteau. Couvrez à nouveau d’un torchon propre et laissez lever pendant 30 minutes minimum.

Vingt minutes avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 220°C avec un récipient d’eau.

Enfournez pour 30 minutes de cuisson environ. Le pain doit être doré et sonner creux lorsque l’on tapote dessus.

Laissez le pain refroidir sur une grille.

Rédigé le 10 septembre 2014
Catégories : pains, brioches, viennoiseries

Ajouter un commentaire

Brownies vegan doublement chocolatés au beurre de cacahuètes (sans matières grasses)


Parce que je me suis léchée les babines en dégustant mes blondies au beurre de cacahuètes et chocolat noir, j’ai voulu cuisiner une recette encore plus gourmande, plus fondante et plus chocolatée, réunissant les deux ingrédients. Quand j’ai vu cette recette de Chocolate covered Katie, j’ai su que je l’avais trouvé. Ces brownies vegan doublement chocolatés au beurre de cacahuètes, préparés sans un seul gramme de matières grasses, sont tellement décadents qu’on ne peut y résister…

Pour 9 brownies, il vous faut :

Pour le brownie :
- 1 cup + 2 cuillères à soupe de lait de soja (ou autre lait végétal)
- 2 cuillères à soupe de fécule de maïs
- 1/2 cup + 3 cuillères à soupe de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1 cup de farine de blé T55
- 1 cup de cacao amer
- 1/4 cup de sucre roux & stévia Pure Via© (ou 1/2 cup de sucre roux non raffiné)
- 1 grosse pincée de sel fin
- 1/2 cuillère à café de levure chimique
- 1/6 cup de stévia (ou 1/3 cup de sucre blanc non raffiné)
- 2/3 cup de pépites de chocolat noir
Pour le nappage au beurre de cacahuètes :
- 1 cup de beurre de cacahuètes
- 1/2 cup de lait de soja (ou autre lait végétal)
- 2 cuillères à café de sirop d’érable
- 1 petite pincée de sel fin
Pour le nappage au chocolat :
- 1/4 cup de cacao amer
- 1 cuillère à café de sirop d’érable
- 1/4 cup de compote de pommes sans sucre ajouté

Préchauffez le four à 170°C.

Dans un saladier, versez la farine, la fécule de maïs, le cacao, les sucres, le sel, la levure chimique et les pépites de chocolat. Mélangez bien à la cuillère puis versez le lait et la compote de pommes. Mélangez bien à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir une pâte épaisse, lisse et sans grumeaux.

Versez la préparation dans un moule à pâtisserie carré ou rectangulaire déposé sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Enfournez pour environ 16 minutes de cuisson. Les bords du brownie doivent être durs tandis que son coeur encore fondant.

Laissez refroidir le brownie sur une grille et mettez au réfrigérateur le moule toute une nuit, pour que le brownie durcisse tendrement.

Le lendemain, préparez le nappage au beurre de cacahuètes. Mélangez dans un bol le beurre de cacahuètes, le lait, le sirop d’érable et le sel. Sortez le brownie du réfrigérateur et étalez dessus le nappage à l’aide d’une spatule, en lissant bien la surface. Mettez au frais à nouveau le brownie, pendant au minimum 2 heures.

Quand le nappage au beurre de cacahuètes a durci, préparez le nappage au chocolat. Dans une casserole sur feu doux, faites chauffer légèrement la compote de pommes avec le cacao et le sirop d’érable, jusqu’à l’obtention d’une sauce bien lisse et homogène. Sortez le brownie du réfrigérateur et étalez rapidement le mélange tiède sur la couche au beurre de cacahuètes à l’aide d’une spatule, en lissant bien la surface. Entreposez une dernière fois le brownie au frais.

Laissez complètement refroidir le brownie avant de le démouler et le couper en 9 parts égales.

Rédigé le 9 septembre 2014
Catégories : cacao et chocolat, desserts, gâteaux, moelleux et muffins, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Pain au millet et graines de lin


Massif et très nourissant, ce pain est parfait croqué au petit déjeuner, toasté et/ou tartiné d’un peu de beurre. Croustillant à souhait avec les flocons 5 céréales, le millet décortiqué et les graines de lin, il est réalisé avec de la farine de sarrasin et de la farine de seigle. Deux farines qui lui confèrent une petite saveur rustique et le rendent unique. Si vous désirez cuisiner d’autres pains avec ces deux farines, allez jeter un oeil à mon pain au sarrasin et graines de courge ainsi qu’à mon pain de seigle aux flocons d’avoine et millet. A croquer !

Pour 1 gros pain, il vous faut :

- 1 cup de farine de seigle T130
- 1 cup de farine de sarrasin dite blé noir
- 1 + 1/2 cups de farine de blé T55
- 1 sachet de levure de boulanger
- 1 cuillère à café de sel fin
- 1/4 cup de millet décortiqué
- 1/4 cup de flocons 5 céréales
- graines de lin pour saupoudrer
- 1 + 1/2 cups d’eau

Dans un saladier, tamisez les trois farines avec la levure de boulanger, le millet, les flocons 5 céréales et le sel. Creusez un puit au centre et versez l’eau. Pétrissez pendant quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte souple et homogène (qui se décolle des bords du saladier). Si besoin, ajoutez un peu de farine. Couvrez d’un linge propre et laissez pousser à température ambiante pendant 2h minimum.

A la fin de la levée, dégazez la pâte et posez-la sur un plan de travail fariné. Formez le pain en boule et posez sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Humidifiez la surface à l’aide d’un pinceau, saupoudrez de graines de lin, et faites deux entailles sur le dessus à l’aide d’un couteau. Couvrez à nouveau d’un torchon propre et laissez lever pendant 30 minutes minimum.

Vingt minutes avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 190°C avec un récipient d’eau.

Enfournez pour 40 minutes de cuisson. Le pain doit sonner creux lorsque l’on tapote dessus.

Laissez le pain refroidir sur une grille.

Rédigé le 6 septembre 2014
Catégories : pains, brioches, viennoiseries

Ajouter un commentaire

Blondies au beurre de cacahuètes et chocolat noir (sans oeuf, sans matières grasses)


Vous connaissez les blondies ? Ces petits gâteaux américains à la texture fondante en bouche, similaires à des brownies à la différence qu’ils ne contiennent pas de chocolat mais une grande quantité de sucre roux, qui leur donne en plus un goût subtilement caramélisé. Ma recette préférée ? Des blondies au beurre de cacahuètes et pépites de chocolat. Voilà pourquoi je vous partage ces délices, vegan et allégés en sucre et matière grasse, pour raviver les papilles de tous. Je me suis inspirée de la recette d’Averie Cooks, alléchée par ses visuels, en remplaçant l’oeuf par du bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre, et la margarine par de la compote de pommes. Oui, comme je vous l’ai dit, de vrais délices (vegan) ces blondies !

Pour 9 blondies, il vous faut :

- 1/2 cup de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1/3 cup de beurre de cacahuètes
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude + 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (substitut d’un oeuf)
- 1/4 cup de sucre roux & stévia Pure Via© (ou 1 cup de sucre roux non raffiné)
- 1 cuillère soupe de vanille liquide
- 1 cup de farine de blé T55
- 1 cup de pépites de chocolat noir + 2 cuillères à soupe pour parsemer

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, versez la compote de pommes et ajoutez le bicarbonate de soude puis le vinaigre de cidre. Laissez mousser quelques minutes. Incorporez ensuite le beurre de cacahuètes, le sucre et la vanille. Mélangez bien à l’aide d’une spatule. Ajoutez la farine, mélangez à nouveau et terminez par les pépites de chocolat. Mélangez une dernière fois jusqu’à l’obtention d’une pâte à cookies.

Versez la préparation dans un moule à pâtisserie carré déposé sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Lissez la surface à l’aide d’une spatule et parsemez le dessus des deux cuillerées à soupe de pépites de chocolat. Tassez-les légèrement à la spatule et enfournez pour 20 à 25 minutes de cuisson.

Laissez refroidir sur une grille avant de démouler et découper le blondie en 9 parts égales.

Rédigé le 1er septembre 2014
Catégories : cacao et chocolat, gâteaux, moelleux et muffins, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Mousse rapide au chocolat et tofu soyeux (sans oeuf)


Du chocolat et du tofu soyeux… il n’en faut pas plus comme ingrédients pour réaliser cette mousse au chocolat sans oeuf (donc vegan) ô combien aérée, légère et délicieuse. Au bon goût chocolaté, libre à vous d’y ajouter d’autres saveurs, vanillée ou orangée par exemple, pour plus de gourmandise. Pour ma part, j’ai fait simple et ai seulement intégré les deux ingrédients magiques… et je me suis régalée ! Alors merci à Valérie Cupillard, une auteur renommée de livre de recettes bio et végétales, a qui l’on doit cette recette ! (D’ailleurs, allez jeter un oeil à son blog Biogourmand…) Et pour finir, si vous désirez d’autres recettes de mousse au chocolat sans oeuf, tentez cette mousse à l’avocat et au chocolat à IG bas.

Pour 4 gourmands, il vous faut :

- 300 g de tofu soyeux
- 100 g de chocolat noir à pâtisser
- 1 cuillère à soupe de Canderel© Sucralose (ou 2 cuillères à soupe de sucre non raffiné) (facultatif)
- quelques gouttes de vanille liquide ou autre arôme de votre choix (facultatif)

Faites fondre au bain-marie dans une casserole le chocolat à pâtisser coupé en morceaux.

Une fois le chocolat fondu, versez dans un blender et mixez avec le tofu soyeux, le sucre et l’arôme (si besoin) pendant plusieurs minutes, jusqu’à l’obtention d’une crème très lisse et légèrement mousseuse.

Réfrigérez la crème pendant plusieurs heures (voire une nuit) : plus elle est au réfrigérateur, plus elle s’aère et devient mousseuse.

Rédigé le 30 août 2014
Catégories : cacao et chocolat, desserts, recettes végétaliennes, sans oeuf, tofu

Ajouter un commentaire

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier sans une autorisation écrite de l'auteur.