Biscuits vegan façon Granola© (sans beurre, sans huile)


Je raffole des Granola© (vous savez, ces petits sablés nappés d’une fine couche de chocolat au lait), alors quand j’ai aperçu sur le web la recette de Mathilde en cuisine proposant ces biscuits faits maison, je n’ai pas résisté longtemps à les préparer en déclinant leur préparation. D’ordinaire, les Granola© se composent essentiellement de farine de blé, de beurre et de matière grasse végétale. Dans ma recette, j’ai intégré mes farines de châtaigne et sarrasin (pour plus de saveurs) et décidé de ne pas mettre un seul gramme de margarine ou huile végétale (vous connaissez mon penchant pour les recettes légères…). Toutefois, j’ai nappé mes biscuits d’une bonne couche de chocolat au lait végétal car, à vrai dire, c’est ce qui fait que je raffole de ces petits biscuits… Assez parlé, craquez et croquez la recette !

Pour 24 biscuits, il vous faut :

- 80 g de farine de châtaigne + un peu plus pour saupoudrer
- 70 g de farine de sarrasin
- 50 g de farine de blé
- 80 g de compote de pommes sans sucre ajouté
- 30 g de sucre roux & stévia Pure Via© (ou 50 g de sucre roux non raffiné)
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
- 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
- 2 pincées de sel fin
- 100 g de chocolat au lait végétal
- 4 cuillères à soupe d’eau

Dans un saladier, tamisez les farines avec le sel et le sucre. Creusez un puits au centre, ajoutez la compote de pommes, le bicarbonate de soude puis le vinaigre de cidre. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte s’émiette (comme un crumble) puis pétrissez à la main jusqu’à former une boule de pâte.

Enveloppez la pâte dans du film alimentaire. Laissez-la reposer 30 minutes minimum au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°C.

Au bout de ce temps, étalez la pâte sur un plan de travail fariné (utilisez la farine de châtaigne) avec un rouleau à pâtisserie (environ 3 mm d’épaisseur). Découpez les biscuits à l’aide d’un emporte-pièce rond. (Si vous étalez plusieurs fois la pâte au rouleau, saupoudrez à chaque fois de farine de châtaigne).

Déposez les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ils ne s’étalent pas lors de la cuisson). Faites cuire pendant 15 à 20 minutes.

Laissez les biscuits refroidir sur une grille.

Faites fondre le chocolat au lait avec 4 cuillères à soupe d’eau, dans une casserole au bain-marie.

A l’aide d’un pinceau à pâtisserie, étalez le chocolat fondu sur la surface des biscuits.

Laissez le chocolat durcir avant de déguster ou conserver les biscuits dans une boîte hermétique.

Rédigé le 23 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Brookies vegan – Brownies-cookies aux pépites de chocolat (sans matières grasses)


L’été dernier, tout le monde a salivé devant les brookies, ces pâtes à brownie recouvertes de pâtes à cookie, où les arômes se mêlent et les textures diffèrent savoureusement en bouche… Gourmande comme je suis, j’ai littéralement fondu devant le florilège des visuels des recettes sur le web. Mais trop de beurre, trop de sucre, trop de chocolat… les brookies sont bien trop gras ! Voilà pourquoi je vous partage aujourd’hui ma version vegan réalisée sans aucunes matières grasses (ni margarine ou huile végétale) et inspirée de la recette canadienne de The Vegan Man. Sucrée au sirop d’agave, miel, stévia et compote de pommes (qui remplace les matières grasses), je me suis permis d’utiliser du vrai chocolat, à pâtisser et en pépites, puisque les deux pâtes “natures” sont légères et à IG bas. Et puis un brownie ou un cookie sans véritable chocolat, ça n’existe pas, non ?

Pour 12 brookies, il vous faut :

Pour la pâte à brownie :
- 1 + 1/4 cup (150 g) de farine de blé T55
- 1/3 cup (65 g) de stévia (ou 1 cup (200 g) de sucre non raffiné)
- 1/2 cup (65 g) de cacao amer en poudre
- 3/4 d’une cuillère à café de levure chimique ou poudre à lever
- 1/2 cuillère à café de sel fin
- 1/2 cup (120 g) + 2 cuillères à soupe d’eau
- 1/2 cup (120 g) + 2 cuillères à soupe de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1 cuillère à café de vanille liquide
- 130 g de chocolat noir à pâtisser
Pour la pâte à cookie :
- 1 + 1/2 cup (180 g) de farine de blé T55
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 1 pincée de sel fin
- 1 cuillère à soupe de stévia (ou 2 grosses cuillères à soupe de sucre non raffiné)
- 1/3 cup (80 g) de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1/2 cuillère à café de vanille liquide
- 1/2 cuillère à café de miel liquide
- 2 cuillères à soupe de sirop d’agave
- 60 g de chocolat noir à pâtisser coupé en gros morceaux
- 30 g de pépites de chocolat noir

Préparez la pâte à brownie :

Dans un saladier, tamisez la farine avec la levure chimique et le sel. Ajoutez le sucre et le cacao amer. Mélangez correctement. Creusez un puits au centre et ajoutez la cup d’eau. Réservez sans mélanger.

Dans une casserole, faites fondre le chocolat coupé en morceaux, avec la compote de pommes, 2 cuillères à soupe d’eau et la vanille liquide, jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu.

Incorporez le mélange chocolaté au mélange farine-cacao du saladier et mélangez bien le tout à l’aide d’une spatule.

Versez la préparation dans un moule carré disposé sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé. Lissez la surface à l’aide d’une spatule. Réservez.

Préchauffez le four à 180°C.

Préparez la pâte à cookie :

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sel, le sucre et le bicarbonate de soude. Faites un puits au centre et ajoutez la compote de pommes, le miel, le sirop d’agave et la vanille liquide. Incorporez ensuite les pépites de chocolat et les gros morceaux de chocolat à pâtisser. Mélangez à l’aide d’une cuillère puis à la main, jusqu’à obtenir une boule de pâte.

Émiettez et répartissez des morceaux de pâte à cookie sur la préparation du brownie réservée, comme pour faire un crumble. (N’hésitez pas à enfoncer légèrement quelques morceaux dans la pâte à brownie.)

Enfournez pour 25 minutes de cuisson.

Laissez tiédir avant de démouler et découper le brookie en 12 parts égales.

Rédigé le 22 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Chinois vegan à la crème pâtissière et pépites de chocolat (sans oeuf, sans beurre, sans huile)


Le voici, le voilà : mon chinois vegan à la crème pâtissière et pépites de chocolat, préparé sans oeuf, sans beurre ni huile ! Reprenant ma recette de pâte briochée utilisée pour mon étoile briochée au chocolat fondu ainsi que celle de ma crème pâtissière vegan au lait d’amande, j’ai ajouté des pépites de chocolat noir pour la gourmandise. Moelleux, fondant et croquant, il est savoureux !

Pour un chinois (et 6 gourmands), il vous faut :

Pour la pâte briochée :
- 250 g de farine de blé T55
- 2 cuillères à soupe de stévia (ou 50 g de sucre blanc non raffiné)
- 5 g de sel fin
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 125 ml de lait d’amande
- 60 g de fromage blanc 0%
Pour la garniture :
- 4 cuillères à soupe de crème pâtissière (recette ici)
- 50 g de pépites de chocolat noir

Dans un saladier, tamisez la farine avec la levure de boulanger, le sucre et le sel. Creusez un puits au centre puis versez le lait et le fromage blanc. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois puis pétrissez plusieurs minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et lisse. Couvrez d’un torchon propre et laissez pousser 1h à température ambiante.

A la fin de la levée, dégazez la pâte sur un plan de travail fariné. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, réalisez un rectangle de pâte d’une épaisseur d’un centimètre. Badigeonnez la surface de crème pâtissière. Parsemez de pépites de chocolat. Enroulez la pâte en partant du bord le plus long pour former un boudin.

Découpez le boudin en 6 parts et déposez-les dans un moule à manqué rond et préalablement beurré, d’environ 15 cm de diamètre. Appuyez pour que les boudins épousent les cavités. Couvrez à nouveau et laissez lever une trentaine de minutes.

Vingt minutes avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 200°C.

Badigeonnez à l’aide d’un pinceau la surface de l’étoile briochée avec un peu de lait d’amande. Enfournez pour 30 minutes de cuisson.

Laissez refroidir sur une grille.

Rédigé le 21 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Crème pâtissière vegan au lait d’amande (sans oeuf)


Pour la prochaine recette qu’il me tarde de vous partager (mystère et boule de gomme…), j’ai réalisé cette crème pâtissière vegan au lait d’amande et parfumée à la vanille. Ultra simple à préparer, il suffit juste de bien manier le fouet afin qu’elle épaississe sans grumeaux dans la casserole. Intégrée dans des recettes sucrées (viennoiseries, gâteaux, muffins et compagnie) ou tout simplement tartinée sur une belle tranche de brioche, elle est divine !

Pour 1 pot de confiture, il vous faut :

- 280 ml de lait d’amande
- 2 cuillères à soupe de stévia (ou 4 cuillères à soupe de sucre non raffiné)
- 20 g de farine de blé T55 (ou autre farine blanche)
- 10 g de fécule de maïs
- 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

Dans une casserole sur feux vif, versez la farine, la fécule de maïs, le sucre et la vanille liquide. Fouettez quelques instants afin de bien mélanger tous les ingrédients.

Ajoutez d’une traite le lait d’amande et fouettez sans arrêt jusqu’à ébullition. Baissez dès lors à feu doux puis continuez de fouetter jusqu’à ce que la crème épaississe.

Retirez du feu. Versez la crème dans un pot de confiture propre et laissez refroidir avant de conserver au réfrigérateur.

Rédigé le 21 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Hot cross buns vegan aux pépites de chocolat (sans oeuf, sans matières grasses)


A Pâques, ces petits pains sucrés, habituellement garnis de raisins secs, de fruits confits et parfumés à la cannelle et mélange quatre épices, comblent de gourmandise nos amis britanniques. Oui, les Hot cross buns sont aussi populaires chez les anglo-saxons que nos oeufs de Pâques traditionnels. Voilà pourquoi je vous propose aujourd’hui cette recette anglaise revisitée à ma sauce : des Hot cross buns vegan aux pépites de chocolat préparés sans oeuf ni matière grasse. Légers, chocolatés mais aussi épicés, ils se croquent volontiers au petit déjeuner ou au goûter… Sur ce, bonne fête de Pâques à tous !

Pour 4 hot cross buns, il vous faut :

- 1 cup de farine de blé T55
- 2 cuillères à café de levure de boulanger déshydratée
- 2 petites pincées de sel fin
- 1/2 cuillère à café de mélange quatre épices
- 2 cuillères à soupe de stévia (ou 4 cuillères à soupe de sucre non raffiné)
- 1/2 cup de pépites de chocolat noir
- 1/2 cup d’eau tiède
- 4-5 gouttes d’extrait de vanille liquide
Pour les croix :
- 2 cuillères à soupe de farine de blé T55
- 2 cuillères à soupe d’eau tiède
Pour le glaçage :
- 1/2 cuillère à soupe de stévia (ou 1 cuillère à soupe de sucre non raffiné)
- 2 cuillères à soupe de lait végétal

Dans un saladier, tamisez la farine avec la levure, le sel, le mélange quatre épices et le sucre. Incorporez les pépites de chocolat. Creusez un puits au centre et versez l’extrait de vanille liquide puis l’eau tiède. Mélangez à l’aide d’une cuillère puis pétrissez à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et lisse. (A ce stade, si la pâte est trop collante, ajoutez petit à petit un peu de farine.)

Couvrez le saladier d’un torchon propre et laissez lever au minimum 1h à température ambiante.

A la fin de la pousse, formez quatre boules de pâte de même épaisseur sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Couvrez à nouveau d’un torchon propre et laissez pousser jusqu’à ce que les boules soient gonflées.

Préchauffez le four à 190°C.

A la fin de la levée, badigeonnez les buns de lait végétal à l’aide d’un pinceau, en appuyant le moins possible pour ne pas les faire retomber.

Préparez la pâte pour la décoration en mélangeant 2 cuillères à soupe de farine avec 2 cuillères à soupe d’eau pour obtenir une pâte très souple et lisse. Formez des boudins et dessinez une croix au dessus de chaque petit pain.

Enfournez et laissez cuire pendant 20 à 25 minutes. Les hot cross buns doivent être bien dorés et sonnés creux quand on tapote le dessus.

Pendant ce temps, préparez le glaçage : faites fondre le sucre dans le lait végétal dans une petite casserole sur feu doux. Portez à ébullition puis laissez bouillir 3-4 minutes. Réservez.

Quand les buns sont cuits, retirez la plaque du four et badigeonnez-les aussitôt avec le sirop de lait. Dégustez chaud ou froid.

Rédigé le 20 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Falafels vegan au four (recette rapide)


Ça faisait un long moment que je voulais cuisiner des falafels maison, moi qui raffole des pois chiches et du houmous. Repérant diverses recettes sur le web – les falafels ont la côte en ce moment – j’ai tenu à les réaliser au four, sans les faire frire, pour qu’ils soient plus légers et digestes. Ici, ces falafels rapides et faciles à préparer prennent forme de cookies salés (pas besoin de se casser la tête à faire des boulettes), et sont parsemés, avant cuisson, de brisures de biscotte, afin qu’ils croustillent bien sous la dent. Des délices !

Pour environ 12 falafels, il vous faut :

- 250 g de pois chiches secs en conserve
- 1 oignon moyen
- 1 grosse cuillère à soupe de persil sec
- 1 cuillère à soupe de purée de sésame
- 2 cuillères à soupe rases de farine de blé
- 1/2 cuillère à café de sel fin
- quelques pincées de poivre noir
- 1 cuillère à café de cumin moulu
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
- le jus d’un demi citron
- 80 ml d’eau
- 4 biscottes natures (pour la chapelure)

Faites tremper durant 5 minutes les pois chiches dans un bol d’eau froide. Egouttez-les puis réservez.

Préchauffez le four à 180°C.

Pelez et émincez très finement l’oignon.

Dans un grand saladier, mixez (attention au mixeur, il faut qu’il soit solide – si non, optez pour un blender) les pois chiches avec l’oignon et le persil, jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse homogène.

Salez, poivrez, et ajoutez le cumin. Incorporez la purée de sésame, le bicarbonate de soude, le jus de citron, l’eau puis, pour finir, les cuillerées de farine. Mélangez à l’aide d’une cuillère. La pâte doit rester tendre.

Dans un bol, émiettez plus ou moins grossièrement les biscottes. Réservez.

Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, formez à l’aide d’une cuillère des petits tas de pâte ronds. Parsemez d’un peu de brisures de biscotte. (Ajoutez si vous le désirez des graines de sésame toastées).

Enfournez pour 40 minutes de cuisson.

Dégustez sans attendre ou laissez les falafels refroidir avant de les conserver dans une boîte hermétique au réfrigérateur. Ils sont tout aussi bons consommer 2-3 jours après, réchauffés quelques minutes au four ou à vif dans une poêle.

Rédigé le 19 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Boulettes de viande au sésame (sans oeuf)


Histoire de changer un peu, j’ai cuisiné ces boulettes de viande japonisantes avec le reste de viande hachée qui se trouvait dans mon réfrigérateur. Réalisées avec de l’huile de sésame grillée, de la sauce soja salée et un oignon émincé, j’ai décidé de remplacer la chapelure traditionnelle par des graines de sésame. Pas besoin d’oeuf ni d’huile de friture puisque je les ai cuites dans une poêle avec un peu de sauce soja (quand on n’aime, on ne compte pas). Accompagnées d’une belle salade de chou blanc à la japonaise (ou d’une simple salade verte), ces boulettes de viande au sésame se dégustent à la baguette !

Pour 10 boulettes, il vous faut :

- 250 g de viande hachée
- 1 oignon moyen
- 2 cuillères à café d’huile de sésame grillée
- 2 cuillères à café de sauce soja salée
- des graines de sésame

Pelez et hachez finement l’oignon.

Dans un bol, mélangez la viande hachée avec l’oignon émincé. Ajoutez l’huile de sésame grillée et la sauce soja salée. Malaxez bien le tout à la main.

Dans vos mains humidifiées, roulez des boulettes de la taille d’une noix entre vos paumes et déposez-les dans un plat contenant les graines de sésame.

Une fois toutes les boulettes confectionnées, entreposez-les pendant 30 minutes minimum au réfrigérateur.

Faites chauffer dans une grande poêle une fine couche de sauce soja. Faites cuire à feu moyen les boulettes en les roulant fréquemment afin d’uniformiser la cuisson.

Servez sans attendre, avec un peu de sauce chili ou de wasabi par exemple.

Rédigé le 18 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Tartelettes au chocolat, cacahuètes et fleur de sel (sans oeuf)


Parce qu’il faut bien régaler les gourmands à la maison, j’ai préparé ces tartelettes au chocolat, cacahuètes et fleur de sel, pour le dessert du midi. Reprenant ma recette de pâte à tarte (rappelez-vous, je l’ai utilisé pour mes tartelettes au noix), j’ai réalisé une crème chocolatée au chocolat à pâtisser, lait vanillé et beurre, puis parsemé l’appareil de pincées de fleur de sel et de quelques cacahuètes concassées. Croustillantes, croquantes et fondantes, le jeu de texture de ces tartelettes gourmandes en vaut la chandelle !

Pour 4 tartelettes, il vous faut :

Pour la pâte à tarte :
- 125 g de farine de blé T55
- 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol
- 1/2 verre d’eau (voire moins)
- 1 pincée de sel
Pour l’appareil au chocolat :
- 10 cl de lait demi-écrémé
- 2-3 gouttes d’extrait de vanille liquide
- 100 g de chocolat noir 70% à pâtisser
- 30 g de sucre blanc
- 50 g de beurre demi-sel
- 4 petites poignées de cacahuètes non salées
- fleur de sel

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un bol, mélangez la farine et le sel. Ajoutez l’huile de tournesol et l’eau, mélangez avec une cuillère en bois puis pétrissez rapidement pour former une boule.

Sur du papier sulfurisé ou un plan de travail fariné, étalez à l’aide d’un rouleau à pâtisserie la boule de pâte. Coupez 4 disques de pâte en fonction de celui de vos moules à tartelette (ajoutez 1 cm pour les bords) et garnissez le fond des 4 petits moules.

Enfournez les moules pour 15 à 20 minutes de cuisson recouverts d’une feuille d’aluminium (cela évite que la pâte gonfle).

Laissez les moules refroidir sur une grille.

Pendant ce temps, faites chauffer le lait avec la vanille, le sucre et le beurre, dans une casserole sur feux doux. Hors du feu, ajoutez le chocolat coupé en morceaux. Mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu.

Répartissez la crème chocolatée sur les fonds de tarte. Parsemez le centre de quelques cacahuètes concassées. Saupoudrez d’un peu de fleur de sel. Laissez reposer au réfrigérateur le temps de faire durcir la crème au chocolat.

Rédigé le 16 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Cookies vegan au sirop d’érable et noix


Je raffole du duo noix et sirop d’érable intégré dans les gâteaux, biscuits et compagnie… Voilà pourquoi j’ai décidé de cuisiner ces cookies vegan au sirop d’érable et noix, préparés sans oeuf et sans matières grasses. A la cuisson, l’odeur qui émanait du four était exquise. C’est donc sans surprise que je me suis régalée à la dégustation. Pour le petit déjeuner ou le goûter, ils sont parfaits !

Pour 15 gros cookies, il vous faut :

- 175 g de farine de blé T55
- 2 cuillères à soupe rases de fécule de maïs
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 3/4 d’une cuillère à café de sel fin
- 3 cuillères à soupe de stévia (ou 150 g de sucre non raffiné)
- 5 cuillères à soupe de sirop d’érable
- 115 g de compote de pommes sans sucre ajouté
- 3 cuillères à soupe de lait de soja (ou autre lait végétal)
- 150 g de noix concassées

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez la compote de pommes avec le sirop d’érable et le sucre. Ajoutez le lait de soja puis la fécule de maïs. Mélangez bien la préparation à l’aide d’un fouet pour éviter les grumeaux.

Incorporez la farine au mélange puis le sel, la levure chimique et le bicarbonate de soude. Terminez par les noix concassées. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois.

Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, formez des petits tas de pâte, à l’aide d’une cuillère, espacés de quelques centimètres (les cookies s’étalent à la cuisson).

Enfournez pour 15 à 20 minutes de cuisson.

A la sortie du four, décollez les cookies et laissez-les refroidir sur une surface froide.

Rédigé le 15 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Pain de mie vegan


Lait de soja et compote de pommes… Pour réaliser ce pain de mie vegan, j’ai osé intégrer mes deux ingrédients fétiches sans trop savoir ce que le résultat allait donner. Le pain n’allait-il pas avoir l’aspect d’un gâteau ? Allait-il être croustillant ? Sa croûte, savoureuse ? Sa mie, moelleuse ? Bref, autant de questions dont j’ai voulu avoir des réponses. A la dégustation, je n’ai pas été déçue : il remplit tous les critères, avec en bonus un goût subtil si particulier… Un régal !

Pour un pain (et 6 gourmands), il vous faut :

- 250 g de farine de blé T55
- 5 g de levure de boulanger déshydratée
- 1 belle pincée de sel
- 1 cuillère à café bombée de Canderel© sucralose (ou 1 belle cuillère à soupe de sucre blanc non raffiné)
- 25 g de compote de pommes sans sucre ajouté
- 50 ml d’eau gazeuse
- 250 ml de lait de soja

Dans un saladier, tamisez la farine avec la levure, le sel et le sucre.

Creusez un puits au centre puis ajoutez la compote de pommes, le lait et l’eau gazeuse. Mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois. La pâte est liquide, c’est normal !

Versez la préparation dans un moule à cake siliconé. Couvrez d’un torchon propre et laissez pousser pendant une heure.

Vingt minutes avant la fin de la levée, préchauffez le four à 200°C.

Enfournez pour 50 minutes de cuisson. Vérifiez en plantant la lame d’un couteau : le pain est cuit quand elle ressort propre.

Laissez refroidir avant de démouler.

Rédigé le 14 avril 2014
Catégories : cuisine

Ajouter un commentaire

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier sans une autorisation écrite de l'auteur.