Brownies crus végétaliens aux figues moelleuses, amandes et noix, ganache au chocolat noir (sans matières grasses)


Encore une recette de brownies crus à base de figues moelleuses, fruits secs et chocolat. Pour les réaliser, je me suis inspirée de la recette de Minimalist baker -une nouvelle fois-, en remplaçant les dattes par des figues et l’huile de coco par de la compote de pommes. Composés d’une base croustillante aux amandes et noix surmontée d’une ganache crémeuse au (vrai) chocolat noir, ils sont végétaliens, sains et gourmands à la fois. Un vrai régal !

Pour 16 brownies, il vous faut :

- Pour la base :
- 1 cup d’amandes effilées
- 1 cup de cerneaux de noix
- 2 cups de figues moelleuses
- 3/4 cup de cacao amer en poudre
- 1/4 d’une cuillère à café de sel
Pour la ganache au chocolat :
- 1/4 cup de lait de soja
- 1 cup de chocolat noir à pâtisser
- 2 cuillères à soupe de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1/8 cup de stévia (ou 1/4 cup de sucre blanc non raffiné)
- 1/4 d’une cuillère à soupe de sel
- quelques cerneaux de noix concassés pour la finition

A l’aide d’un blender puissant, mixez les amandes effilées et les cerneaux de noix jusqu’à obtenir une poudre très fine.

Ajoutez les figues moelleuses, le cacao et le sel et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une pâte bien homogène et collante.

Etalez la pâte obtenue dans un cadre à pâtisserie posé sur un support (plaque de four ou assiette plate) recouvert de papier sulfurisé, à l’aide de vos doigts humidifiés, en tassant bien la surface. Réservez.

Faites fondre dans une casserole sur feu doux le chocolat noir coupé en morceaux avec le lait de soja, la compote de pommes, le sucre et le sel, jusqu’à obtenir un liquide bien lisse et homogène.

Versez la ganache sur la pâte dans le moule, en lissant bien la surface avec une spatule.

Placez le moule au réfrigérateur pendant 2 heures minimum afin que la ganache durcisse.

Démoulez le brownie et découpez-le en 16 parts égales.

Parsemez les brownies de cerneaux de noix concassés.

Conservez au frais et dégustez bien frais.

Rédigé le 22 mars 2015
Catégories : cacao et chocolat, desserts, gâteaux, moelleux et muffins, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Pâte à tartiner magique aux haricots rouges et cacao (sans lait, sans huile)


Pour le moins originale et surprenante, cette pâte à tartiner au cacao est réalisée avec des haricots rouges cuits réduits en purée. D’où m’est venue l’idée ? En surfant sur le (joli) blog de Les petits plats de Rose (qui a elle-même trouvé sa recette chez Green me up). Et je peux vous dire que, sans goût ni saveur particulière, les légumes secs lui apportent une texture particulièrement onctueuse et crémeuse en bouche. Un vrai régal au bon goût de chocolat et d’amande (ou de noisette, si vous remplacez la purée d’amande par de la purée de noisette).

Pour 1 gros pot, il vous faut :

- 250 g de haricots rouges cuits
- 100 g de figues moelleuses
- 60 g de purée d’amande
- 30 g de cacao amer non sucré
- 50 g d’eau froide

Avec un blender très puissant, mixez les haricots rouges et les figues moelleuses jusqu’à obtenir une pâte épaisse et lisse.

Ajoutez le cacao amer, la purée d’amande et l’eau puis mixez à nouveau jusqu’à obtenir une texture bien crémeuse et homogène.

Versez la pâte dans un gros pot en verre bien sec et propre puis fermez avec le couvercle.

Conservez au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Rédigé le 14 mars 2015
Catégories : à tartiner, cacao et chocolat, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile

Ajouter un commentaire

Brownies aux chocolat noir et blanc, beurre de cacahuètes et pois chiche (sans oeuf, sans matières grasses)


Encore une recette avec des pois chiches, substituant la farine, après mes brownies et mes cookies au chocolat noir et beurre de cacahuètes. Ne résistant pas bien longtemps à ce duo de saveurs, j’ai donc préparé une nouvelle fois des brownies à la purée de pois chiches, beurre de cacahuètes et chocolat mais cette fois avec du chocolat noir ET chocolat blanc. Onctueux et fondants en bouche, ils sont deux fois plus gourmands…

Pour 16 brownies, il vous faut :

- 265 g de pois chiches secs en conserve rincés et égouttés
- 1/2 cup de beurre de cacahuètes
- 80 g de chocolat noir
- 80 g de chocolat blanc
- 1/2 cup de miel liquide
- 1 cuillère à café de vanille liquide
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le chocolat noir coupé en morceaux dans une casserole au bain-marie jusqu’à ce qu’il soit bien lisse et brillant.

Pendant ce temps, mixez dans un blender (puissant) les pois chiches jusqu’à obtention d’une pâte épaisse lisse et homogène (de même consistance que le houmous).

Ajoutez dans le blender le chocolat fondu, le bicarbonate de soude, le miel et la vanille liquide puis mixez à nouveau jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et homogène.

Transversez la pâte dans un saladier et incorporez le chocolat blanc coupé en morceaux, en mélangeant bien avec une cuillère.

Déposez un cadre à pâtisserie sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Versez la pâte dans le cadre à pâtisserie en l’étalant bien avec une spatule.

Enfournez pendant 10 à 15 minutes. Le brownie doit être encore mou à la sortie du four. Il va durcir en refroidissant.

Laissez refroidir avant de démouler et découper en 16 brownies.

Rédigé le 12 mars 2015
Catégories : cacao et chocolat, desserts, gâteaux, moelleux et muffins, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Brioche légère à la vanille et graines de pavot


Et une de plus ! Après ma brioche Tang Zhong, je vous partage aujourd’hui une recette de brioche tressée aux graines de pavot parfumée à la vanille. Légère, à la mie moelleuse et la croûte croustillante, elle est idéale à croquer au petit déjeuner tartinée de beurre, de confiture, de miel ou de pâte à tartiner.

Pour 1 grosse brioche, il vous faut :

- 250 g de farine de blé T55
- 5 + 2 cuillères à soupe de graines de pavot
- 1 cuillère à café de levure de boulanger
- 1 cuillère à café de sel fin
- 1 cuillère à soupe de miel liquide
- 1 cuillère à soupe de vanille liquide
- 2 cuillères à soupe de fromage blanc 0%
- 175 ml d’eau tiède
- 2 cuillères à soupe de lait écrémé

Mélangez dans un saladier la farine avec 5 cuillerées de graines de pavot, la levure et le sel.

Creusez un puits au centre et ajoutez-y le fromage blanc, le miel, la vanille puis l’eau tiède.

Pétrissez à la main le mélangez jusqu’à obtenir une boule de pâte souple et lisse qui se détache des bords du saladier.

Couvrez le saladier d’un torchon propre et laissez pousser au minimum 2 heures à température ambiante.

Au bout de ce temps, dégazez la pâte sur un plan de travail fariné et divisez-la en trois pâtons.

Formez 3 boudins de pâte avec les boudins puis tressez la brioche, en applatissant bien ses extrémités.

Posez la brioche sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Couvrez-la plaque d’un torchon propre et laissez pousser encore 2 heures à température ambiante.

Vingt minutes avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 220°C avec un récipient d’eau.

Mélangez 2 cuillères à soupe de graines de pavot avec le lait dans un bol puis, à l’aide d’un pinceau, badigeonnez de ce mélange la brioche.

Enfournez la brioche pendant 45 à 1 heure de cuisson jusqu’à ce que sa croûte soit bien dorée et qu’elle sonne creux lorsqu’on la tapote.

Laissez refroidir sur une grille.

Rédigé le 6 mars 2015
Catégories : pains, brioches, viennoiseries

Ajouter un commentaire

Salade de carotte, poivron jaune, pomme et avocat au gingembre et persil, sauce à la moutarde, sirop d’érable et jus de citron


Poivron jaune, gingembre râpé, jus de citron et moutarde de Dijon… Cette salade colorée, aux saveurs sucrées-salées et parsemée de graines de sésame et noix concassées, ravive les papilles à souhait. Cuisinez-la accompagnée d’une volaille pour apporter dès à présent un peu de soleil dans votre assiette. (Il est grand temps !)

Pour 1 gourmand, il vous faut :

- 1 poivron jaune
- 2 carottes
- 1/2 pomme
- 1/2 avocat
- 1/2 oignon blanc
- 1 cuillère à café de gingembre frais râpé
- du persil
- 2 cuillères à soupe de jus de citron
- quelques noix concassées grossièrement
- 1/2 cuillère à café de graines de sésame
Pour la sauce :
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à café de moutarde de Dijon
- 1 cuillère à café de sirop d’érable
- sel, poivre

Préparez la sauce en mélangeant dans un petit bol la moutarde, le sirop d’érable, 1 cuillère à soupe de jus de citron, du sel et du poivre.

Réservez la sauce au frais jusqu’au service.

Coupez en deux, épépinez et taillez le poivron en petits dés.

Lavez, épépinez et taillez la demi pomme sans la peler en lamelles puis en petits morceaux.

Épluchez, coupez en quatre puis taillez les carottes en petits dés.

Pelez et émincez finement l’oignon.

Lavez et ciselez finement le persil frais.

Mélangez le tout (poivron, pomme, carottes, oignon, gingembre râpé, persil) avec 2 cuillères à soupe de jus de citron dans un récipient puis dressez le tout dans une assiette.

Retirez la peau de l’avocat et écrasez sa chair avec une cuillère. Déposez-le au centre dans l’assiette.

Parsemez la salade de noix concassées et de graines de sésame.

Dégustez sans attendre ou entreposé au préalable au frais, nappé de la sauce à la moutarde.

Rédigé le 1er mars 2015
Catégories : légumes et accompagnement, recettes végétaliennes

Ajouter un commentaire

Salade persillée de fenouil, céleri branche et pomme au tofu, graines de courge grillées, sauce à la moutarde au miel


Suite à ma salade persillée au chou rouge, tofu et betterave rouge rôtis à l’huile d’olive, j’ai à nouveau préparé cette semaine une salade composée à base de légumes de saison et de tofu ferme en bloc. Incorporant du fenouil et du céleri branche râpés, j’ai ajouté des morceaux de pomme et utilisé une moutarde au miel pour réaliser la sauce, afin de sublimer leurs saveurs (qui s’accordent à merveille avec des ingrédients/mets sucrés). Accompagnés de lamelles de tofu ferme nature (et non rôti cette fois-ci), de quelques brins de persil ciselés (plus il y en a, meilleur c’est) et de plusieurs graines de gourge grillées (idem), l’ensemble est savoureux.

Pour 1 gourmand, il vous faut :

- 1 fenouil
- 3 branches de céleri-branche
- 1/2 petite pomme rouge
- 1 poignée de feuilles de laitue
- 1 oignon nouveau (tige et bulbe)
- 70 g de tofu ferme en bloc
- 1 cuillères à soupe de graines de courge
- plusieurs brins de persil frisé frais
- du jus de citron
Pour la sauce :
- 1 cuillère à café de moutarde au miel
- 2 cuillères à soupe de vvinaigre de cidre
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- sel, poivre

Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients dans un ramequin. Réservez au frais jusqu’au service.

Faites chauffer une poêle à sec sur le feu et faites-y griller les graines de courge, jusqu’à ce qu’elles éclatent. Réservez-les hors du feu.

Nettoyez, essorez et émincez grossièrement à la main les feuilles de laitue. Déposez-les dans le fond d’une assiette.

Râpez à la suite le fenouil et les branches de céleri nettoyés dans un robot.

Epépinez et coupez la pomme sans la peler en fines lamelles puis en petits bâtonnets.

Nettoyez l’oignon nouveau et émincez la tige et le bulbe en petits morceaux.

Mélangez le fenouil, le céleri branche, la pomme et l’oignon nouveau dans un récipient en y ajoutant un peu de jus de citron, pour éviter qu’ils noircissent.

Déposez joliment le mélange au centre de l’assiette sur les feuilles de salade.

Epongez le tofu ferme avec un papier absorbant et découpez-le en fines lamelles. Répartissez-le comme vous le souhaitez dans l’assiette.

Lavez, séchez et ciselez finement le persil frais. Répartissez-le dans l’assiette.

Réservez l’assiette au frais jusqu’au service.

Au moment de déguster, sortez l’assiette du réfrigérateur, parsemez le dessus de graines de courge grillées et nappez le tout de sauce à la moutarde.

Dégustez sans attendre.

Rédigé le 23 février 2015
Catégories : plats principaux, tofu, recettes végétaliennes

Ajouter un commentaire

Tarte aux noix de pécan, pépites de chocolat et caramel au lait de coco (sans oeuf, sans beurre)


Des noix de pécan, des pépites de chocolat et une sauce caramel au lait de coco et sirop d’érable sans beurre (avec seulement une toute petite cuillerée à soupe d’huile de tournesol), le tout sur un fond de pâte bien croquant… Voilà ce que composent cette tarte aux noix de pécan, caramel et chocolat. Pour réaliser la sauce caramel, j’ai repris ma recette précédemment utilisée pour mes shortbread millionnaires vegan. Son petit goût de noix de coco fait toute la différence comparé à la sauce classique (trop sucrée à mon goût). Ici, elle caramélise les noix de pécan et apporte du fondant en bouche, contrasté par le croquant des fruits secs, du chocolat et de la pâte… Bref, une tarte tellement régressive qu’elle est vraiment exquise !

Pour environ 10-12 gourmands, il vous faut :

- 1 cup de farine de blé T55
- 1/8 de stévia en poudre (ou 1/4 de sucre blanc non raffiné)
- 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
- 1/2 cup de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1 pincée de sel fin
- 200 ml de lait de coco
- 2 cups de noix de pécan grossièrement hachées
- 1/2 cup à 1 cup de pépites de chocolat noir
Pour la sauce caramel au lait de coco :
- 1/4 cup de sucre roux & stévia Pure Via© (ou 1/2 cup de sucre roux non raffiné)
- 1/8 cup de sirop d’érable
- 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
- 2-3 gouttes de vanille liquide
- 1 petite pincée de sel fin

Préchauffez le four à 180°C.

Préparez la sauce caramel. Dans une casserole, faites chauffer le lait de coco avec le sucre et le sirop d’érable. Portez à ébullition puis baissez sur feu doux, en mélangeant régulièrement à la spatule, pendant 15 minutes. Retirez ensuite du feu.

Ajoutez l’huile de tournesol, la vanille liquide et le sel fin. Mélangez et réservez de côté. Une pellicule va se former à la surface du caramel, c’est normal.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la fécule et le sel.

Ajoutez-y la compote de pommes et mélangez le tout avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène un peu collante.

Etalez la pâte avec les doigts humidifiés (sinon ça colle) dans un cadre à pâtisserie posé sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Lissez bien la surface.

Répartisssez sur la pâte les noix de pécan hachées puis les pépites de chocolat.

Versez sur le dessus la sauce caramel préalablement préparée.

Enfournez directement pendant 30 à 35 minutes.

Laissez refroidir jusqu’à temps que le caramel fige avant de démouler et découpez en parts égales.

Rédigé le 21 février 2015
Catégories : cacao et chocolat, desserts, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Choux de Bruxelles, échalote et champignons de Paris rôtis au four, sauce à la moutarde et miel


Les choux de Bruxelles, bien que rebutants pour certains, sont des légumes que j’apprécie beaucoup. Je les cuisine souvent revenus dans une noisette de beurre à la poêle ou, comme dans cette recette, rôtis au four avec de l’huile d’olive, auxquels je rajoute des épices, des herbes, du jus de citron ou d’autres condiments, pour leur conférer davantage de goût et multiplier leur saveur. Ici, je les ai rôti avec des champignons de Paris et nappé, à la sortie du four, d’une sauce onctueuse à la moutarde et miel. Sucrés-salés et si subtiment parfumés, il est bien loin le temps des choux cuits vapeur servis autrefois à la cantine…

Pour 1 gourmand, il vous faut :

- 10-12 choux de Bruxelles frais
- 5-7 champignons de Paris frais
- 1 échalote
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- sel, poivre
Pour la sauce :
- 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
- 1 cuillère à soupe de miel liquide
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
- 1 gousse d’ail
- sel, poivre

Préchauffez le four à 200°C.

Lavez les champignons, retirez les pieds terreux et coupez-les en fines lamelles.

Lavez les choux de Bruxelles et coupez-les en deux.

Epluchez et hachez finement l’échalote.

Mélangez le tout dans un récipient avec l’huile d’olive, du sel et du poivre.

Déposez le mélange sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, en l’étalant bien.

Enfournez pendant 25 à 30 minutes, jusqu’à ce que les choux de Bruxelles soient bien dorés et rôtis.

Pendant ce temps, préparez la sauce en mélangeant dans un petit bol la moutarde, le miel, le vinaigre de cidre, l’ail préalablement haché, du sel et du poivre.

Réservez la sauce au réfrigérateur jusqu’au service.

Quand les choux de Bruxelles sont bien rôtis, retirez les légumes du four et servez-les directement dans l’assiette, nappés de sauce à la moutarde.

Dégustez bien chaud.

Rédigé le 17 février 2015
Catégories : légumes et accompagnement

Ajouter un commentaire

Cake au chocolat et crème de marrons faite maison à la vanille et stévia ultra facile (sans oeuf, sans matières grasses)


Avant de déguster mon fondant à la crème de marrons et au chocolat, réalisé avec un pot de crème de marrons qui se trouvait -je ne sais plus comment- au fin fond de mes placards, je n’étais pas une grande fan de la dite crème, même si je ne l’avais jamais vraiment goûté. Et puis en l’ayant finalement fait avec ce dessert, je me suis surprise à apprécier sa douce saveur, pas trop sucrée comme je le pensais, et sa texture fondante en bouche, moins pâteuse que la pâte à tartiner… Cette semaine, j’ai voulu la faire maison, en faisant simplement confire des marrons au naturel (en conserve) dan une casserole d’eau avec un peu de sucre ainsi qu’une gousse de vanille. Après l’avoir bien mixé, j’en ai savouré une bonne partie à la petite cuillère (une vraie gourmandise cette crème !) puis ai finalement réalisé un cake au chocolat avec ce qu’il me restait. Un régal !

Pour 8 gourmands, il vous faut :

Pour la crème de marrons (quantité 2 pots à confiture) :
- 400 g de marrons au naturel en boîte
- 25 cl d’eau
- 75 g de stévia en poudre (ou 150 g de sucre non raffiné)
- 1 gousse de vanille
- 1 cuillère à café de vanille liquide
Pour le cake au chocolat :
- 200 g de farine de blé T55
- 1 sachet de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 25 g de stévia en poudre (ou 50 g de sucre blanc non raffiné) (facultatif, la crème de marrons est sucrée)
- 300 g de crème de marrons
- 100 g de chocolat noir à pâtisser
- 3 cuillères à soupe de fécule de maïs + 6 cuillères à soupe d’eau
- 150 g de fromage blanc 0%

Préparez la crème de marrons :

Ouvrez la boîte de marrons et retirez le jus, en les égouttant à l’aide d’une passoire.

Dans une casserole, mettez les marrons égouttés, la stévia, l’eau, la vanille liquide et la gousse de vanille fendue et grattée.

Laissez cuire 10 minutes à feu moyen, jusqu’à ce que les marrons confissent dans le sirop.

Mixez le tout directement dans la casserole avec un mixeur plongleur, en ajoutant un peu d’eau si vous désirez une crème plus liquide.

Versez la crème de marrons encore chaude dans deux pots à confiture bien propres et fermez avec les couvercle.

Laissez les pots refroidir à température ambiante avant de les conserver au réfrigérateur.

Préparez le cake au chocolat et crème de marrons :

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un récipient, mélangez la fécule de maïs avec l’eau puis ajoutez-y la crème de marrons et le fromage blanc 0%, en mélangeant de nouveau.

Dans un grand bol à part, mélangez la farine, la levure, le bicarbonate, le sucre (si ajouté) et le chocolat à pâtisser concassé grossièrement en morceaux avec un couteau.

Versez en une fois ce mélange sec dans le mélange à la crème de marrons, puis remuez bien avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et homogène.

Versez la pâte dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé ou en silicone, en lissant bien la surface avec une spatule.

Enfournez pendant 30 minutes environ, jusqu’à ce que l’intérieur du cake soit bien cuit, l’extérieur doré.

Laissez refroidir sur une grille avant de démouler.

Rédigé le 16 février 2015
Catégories : à tartiner, cacao et chocolat, gâteaux, moelleux et muffins, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Brownies marbrés au potimarron épicé (sans oeuf, sans matières grasses)


Encore une recette de brownies à base de légumes, après ceux aux carottes jaunes et oranges, à la purée de pois chiches ou à l’avocat. Ici, j’y ai incorporé de la purée de potimarron, qui confère une texture particulièrement fondante aux gâteaux (nul besoin de beurre, de margarine ou d’huile). Ajoutant à la pâte de la cannelle et des clous de girofle, deux épices qui s’allient à merveille avec le cacao, la purée est des plus discrètes en bouche. C’est bien simple, on ne la remarque pas ! Bref, vous n’avez rien -mais vraiment rien- à craindre (pour vos papilles) de l’ajouter dans vos brownies et autres recettes sucrées.

Pour 16 brownies, il vous faut :

- 1 cup de farine de blé T55
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1/2 cuillère à café de sel fin
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre
- 1/4 d’une cuillère à café de clou de girofle moulu
- 1 cup de purée de potimarron
- 1/4 + 1/8 cup de stévia en poudre (ou 3/4 cups de sucre blanc non raffiné)
- 1/4 cup + 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
- 1/4 cup de compote de pommes sans sucre ajouté
- 1 cuillère à café de vanille liquide
- 1/4 cup de cacao amer en poudre

Préchauffez le four à 180°C.

Tamisez dans un saladier la farine, la levure, le sel, la cannelle et les clous de girofle.

Dans un bol à part, mélangez la purée de potimarron avec le sucre, 1/4 cup de sirop d’érable, la compote et la vanille liquide.

Incorporez le mélange au potimarron dans le saladier avec la farine, en mélangeant bien jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

Retirez 1 cup de la pâte et versez-la dans un second saladier.

Ajoutez à cette cup de pâte le cacao et 1 cuillère à soupe de sirop d’érable, en mélangeant bien pour obtenir également une pâte lisse.

Déposez un cadre à pâtisserie sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Avec une cuillère à soupe, versez par alternance les deux pâtes dans le cadre à pâtisserie, en commençant par une cuillerée de pâte “nature” puis une cuillerée de pâte chocolatée, etc etc, juxtaposées et en quinconce, en formant un damier.

Avec la pointe d’un couteau, tracez des marbrures en mélangeant les deux pâtes.

Une fois fait, enfournez pendant 25 à 28 minutes.

Laissez refroidir avant de démouler et découper en 16 brownies.

Rédigé le 15 février 2015
Catégories : cacao et chocolat, desserts, gâteaux, moelleux et muffins, recettes végétaliennes, sans beurre, sans huile, sans oeuf

Ajouter un commentaire

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier sans une autorisation écrite de l'auteur.